Cette Semaine, C’est La « Grand Messe », On Valide Les Collections !

Validation de collection
MamanBossdanslaMode

Coup de stress, cette semaine. Les validations de collection sont programmées lundi à 9h30 heures. C’est l’une des phases les plus importantes de notre métier. Un petit rituel qui a lieu deux fois par saison, avec ses codes, ses tensions, ses éléments de langage. Je vais tout vous expliquer.

Les validations de collection ont lieu 2 fois par saison, lors de l’entrée de saison et de la pleine saison (plein été ou hiver). Le but de ses validations est de montrer notre travail, nos partis pris stylistiques et les produits que l’on va proposer, tout en rappelant en quelques mots la stratégie de la saison.

Ses validations sont souvent synonymes de stress car nous avons besoin de l’adhésion et de la validation de la direction. A défaut, c’est retour à l’envoyeur ! Nous n’avons plus qu’à revoir notre copie et là ce sont des mois entiers de travail qui sont remis en question. Cool.

Cette semaine nous avons travaillé sur la validation de la collection été 18.

Si l’épreuve est plus ou moins rapide, elle demande des jours de préparation. Pour la finaliser,  nous nous enfermons pendant 2 jours d’affilée dans notre salle de collection. Inutile de nous appeler, nous sommes aux abonnés absents. Cette semaine la canicule et la clim en panne ont rendu torride notre brainstorming…

Sueur au front, nous avons déroulé tous les produits un par un, thème par thème.

Pour cela je suis entourée des chefs de produits et des stylistes. Nous discutons sur chaque produit, si nous ne sommes pas d’accord cela peut durer longtemps, très longtemps. Le style défend corps et âme la petite poche qui va faire toute la différence et la chef de produit son coefficient de marge.

Le mot magique à ce moment-là est « ARBITRER ». Ce qui ne consiste pas à courir partout avec un sifflet (oui, bon…. ). En fait je tranche et décide de sauver… la poche ou le coef… dans tous les cas je sors les kleenex.

Nous devons en permanence faire des choix, les équipes ont un cadre à suivre avec un certain nombre de références à respecter.

Si nous devons pour l’équilibre d’un premier thème proposer 10 refs de pulls, il n’est pas rare que ma chef de produit maille sorte tous ses pions, 10, 11, 12 et de 15 pulls… elle essaye par tous les moyens de les faire rentrer dans le cadrage parce qu’ils sont tous beaux et que le choix est trop dur et que nous allons tous les vendre «  je suis sûre que ça va faire un carton… » phrase culte du moment ponctuée par «  j’y crois à fonnnnnnnnnnnndddddddddddd » . Là encore « ARBITRAGE » et … kleenex.

gamme
MamanBossdanslaMode

C’est à ce moment-là que nous parlons des derniers ajustements des gammes couleurs. Non, le « litchi » est trop… litchi il faudrait monter d’un ton.

Le cuir (pas la matière mais le nom que nous avons donné au marron foncé) trop mat. Et encore, cette saison on a évité les coloris comme guimauve.

Nous faisons également le tour des matières, trop souples, trop rêches, trop lourdes ( non ce n’est pas une pub pour la vache qui rit…).

Lorsque nous abordons le sujet des imprimés ça se corse. Nous proposons beaucoup d’imprimés car cela plaît à notre clientèle. C’est un très gros travail de recherche pour le style mais aussi pour la chef de produit, qui doit typer beaucoup de dessins différents correspondants aux thèmes. Elle fait sa sélection sur gamme auprès des fabricants de tissus. Mais parfois les surprises sont réelles lorsque le produit final arrive. C’est complètement raté !

Après moults discussions nous finissons par tomber d’accord. La victoire est de courte durée car le lendemain à froid les doutes reviennent et on recommence : « Il est trop visuel, il ne colle pas avec la rayure bayadère. il ne fera pas le job, on veut du feuillage ou il a trop de fleurs » , pour un imprimé fleuri c’est pas banal , ou encore « mais t’as rien compris cette saison il n’y aura que des micros motifs …. «   Bref très difficile si on ne veut pas se retrouver avec une cacophonie de couleurs qui jurent dans le vestiaire et flirtent avec le mauvais gout… ARBITRAGE et kleenex…

C’est également à ce moment là que le terme « se projeter » prend tout son sens :

On me présente une blouse noire, manches longues le col fermé par un lien et là j’entends : « alors en fait, ce sera une blouse comme celle-ci mais pas tout à fait, tu vois elle sera manches courtes, en tissu imprimé pois avec un col V et des petits boutons sur l’épaule … faut que tu te projettes… « Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi dans ces moments là on me présente un produit qui n’a rien à voir avec la choucroute au lieu de l’expliquer tout simplement.

Bref nous déroulons donc tous les produits, construisons les silhouettes phares que nous allons mettre en avant, le manteau litchi ou le manteau jacquard, l’imprimé micro motif inspiration du défilé croisière de Dior, la fleur ou la feuille …

Et au bout de 2 jours de travail à faire chauffer nos méninges, c’est bouclé.

Nous préparons notre salle de collection pour l’occasion, ménage, grille pour mettre les silhouettes, portants pour les pièces en suspendues (aussi appelé en feuilletées) pas de mannequin, on pose par terre. On arrange les panneaux de tendance avec les silhouettes phares et les défilés qui ont inspiré le style.

Bref à 19H30 tout est nickel en vue de la présentation qui aura lieu le lendemain à 9H30 tapante.

Le lendemain nous sommes à l’heure. La présentation de 9h30 démarre à 11h (et oui dans la mode nous n’avons pas la même notion du temps).

Notre boss arrive et là on déroule.

Le style présente les panneaux d’inspirations, les silhouettes incontournables. Les chefs de produits leurs produits, donnent quelques prix de ventes, leurs problématiques d’achats sur certains produits, et j’interviens de façon ponctuelle sur les vestiaires, comment ils vont s’articuler en magasin… Nous évoquons quelques coef de marge et quelques hausses de PV.

Nous décidons des dates d’implantations en magasin et du cadencement c’est-à-dire du rythme auquel nous allons faire rentrer la collection …

Bref tout se passe en 2h, même pas peur…

2 réflexions sur “Cette Semaine, C’est La « Grand Messe », On Valide Les Collections !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s